Partagez | 
 

 Les emotions de l'araignée - Ft Peter Parker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

Sujet: Les emotions de l'araignée - Ft Peter Parker
16.05.18 0:03


Le plus drôle quand on a décidé de faire le crime, c'est qu'on se rends compte alors qu'usurper l'identité des gens est extremement simple. Depuis le début de son plan parfait, il avait enchaîné les fausses cartes d'identité, les faux emplois et les manipulations de faussaires qui lui connaissaient si bien. Aujourd'hui, si il était là, assis devant ce bureau en if, en écoutant les grattements de stylo sur le papier, et les quelques chuchotements des élèves rebelles, c'était surtout grace à son charisme époustouflant et ses qualités de faussaire hors-pair.

Quelques temps auparavent, il avait jeté un oeil au journal et y découvrit alors une occasion en or pour recruter des pépites dans son groupe de scientifiques ayant pour but de changer le monde. Il leur avait vendu du rêve, en leur promettant un avenir radieux, soulevé par un mouvement international prêt à partager le moindre de ses biens pour le bien des autres. Une idée très semblable au communisme mais ayant un objectif final bien plus important que celui de créer une communauté sans économie et ne comptant que sur le partage d'autrui, mais ayant bien un but d'évolution totale de l'éspèce humaine bien plus rapide, pouvant mener à la conquête de l'espace et l'expansion du monde tel qu'on le connait. Certes des objectifs qu'avaient les Russes à l'époque, mais pourtant bien plus ambitieux. Et Reese sentait qu'il allait y arriver. Que son pouvoir était un don du ciel pour rassembler. Face à une menace aussi grande que celle du Détraqueur, agissant dans l'ombre et tirant les ficelles d'une révolution mondiale, tout les habitants de cette planète seraient obligés de s'unir et de partager le moindre de ses profonds desseins. Plus de secrets, plus de guerres, plus rien, juste une uniformité de l'éspèce humaine, qui la mènerait à son apogée.

L'article dans le journal était tout simplement une offre d'emploi. En effet, le professeur de psychologie de l'université de sciences du Queens avait récemment subi un accident de voiture, et était dans le coma pour une durée indeterminée. Il lui cherchaient donc un remplaçant. Reese n'avait pas de formation dans la psychologie, mais avait lu dans son enfance un certains nombres d'ouvrages rassemblant les pensées de splus grands philosophes de ce temps, et d'antan. Il était donc bien calé sur le sujet. Oui, c'est en rassemblant tout ce qu'il se disait, qu'il avait pu se faire cette idée pour changer le monde. Trouver enfin une réponse au sens de la vie, ce que tout les philosophes ont essayés de faire durant des années. Réaliser une conscience uniforme et solide face à l'adversité, tel était son but.

Et quelle occasion de pouvoir transmettre sa pensée à un groupe de personnes aussi maléables que des adolescents? C'était facile, et les plus téméraires allaient tout de même se plier à sa volonté. Il n'avait qu'à prendre un rendez-vous avec lui, ou ses parents, pour leur retourner le crane, et pour ajouter des pions à l'échiquier qui ne cessait de grandir.

Reese avait donc crée un faux CV, se faisant alors passer pour Georges Kamil, un ancien étudiant de l'université prestigieuse d'Harvard, et diplomé par un master en psychologie. Le vrai Georges Kamil ayant changé de nom suite à des poursuites judiciaires, via son ex-femme, le nouveau allait pouvoir réapparaître, sans même que qui que ce soit n'émette de simples doutes. En effet, l'affaire ne s'était pas ébruitée, mais le lycée n'allait que vérifier si un Georges Kamil avait fait des études à Harvard, et non forcément son futur judiciaire tumultueux.

Le faux professeur de psychologie avait alors encore une fois réussi un tour de maître, car il était bien en face de ces élèves en ce mardi après-midi. Il leur avait demandé d'effectuer une dissertation sur "La pensée en groupe", et comptait donc analyser les devoirs pour trouver quoi dire à qui.

A la fin du devoir, les élèves rendirent tous leur fiches, mais un élève retenait particulièrement l'attention du prof. Personne ne lui avait alors adressé la parole, mais le jeune homme (particulièrement agacant, doit on dire), commenca alors à discuter avec le faux professeur. Mais d'ailleurs, que lui a t'il dit, pour que Reese lui voue par la suite, une attention si particulière?
Revenir en haut Aller en bas
 
Les emotions de l'araignée - Ft Peter Parker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We are Groot! :: Administration-
Sauter vers: