Partagez | 
 

 Part time lover › ft. Petey Pie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

Sujet: Part time lover › ft. Petey Pie
05.08.18 21:51

« Minou minou. »

Bronx Park, 11h23. Si les passants devaient lever le nez sur le chêne qui surplombe une des allées du parc, ils auraient la surprise d’y voir un homme entièrement couvert de cuir rouge enroulé autour d’une branche, s’approchant tant bien que mal d’un chat à l’aspect grognon, le poil dressé, présentement occupé à feuler sur l’autre occupant de l’arbre. Voilà ce qui arrive quand on s’essaie aux bonnes actions. A quelques mètres en dessous, une dame d’un certain âge s’agite :

« Vous faites peur à monsieur Spock ! Il a besoin d’être rassuré ! »

« Sauf votre respect ma’am, il a surtout besoin d’apprendre à rester sur la terre ferme. »

Sa réplique n’atteint pas les oreilles de la vieille femme, ce qui est peut-être aussi bien, parce que Dieu seul sait ce qu’elle aurait vociféré en réponse. Deadpool a beau être relativement agile, sa stature n’est pas tout à fait faite pour ce genre d’exercice et c’est avec peine qu’il continue sa progression. Lorsqu’il atteint enfin le chat, ce dernier a l’audace de griffer l’offensive main qui s’approche de lui. La petite vieille s’indigne de plus belle et Wade décide qu’il en a assez. Il attrape le collier du chat d’une main et de l’autre dégaine l’un de ses katanas, opérant une coupe efficace au niveau de la branche. Sur laquelle il se trouve.

Quelques secondes, une chute, des miaulements d’agonies, quelques griffures et os déplacés plus tard, Deadpool se redresse tant bien que mal, libérant un chat intact qui s’empresse de sauter dans les bras de sa maîtresse et de ronronner comme si de rien n’était, jetant un regard hautain au mercenaire (ex-mercenaire) qui vient de le tirer d’affaire. Pas étouffée par la compassion et la gratitude, la vieille dame quant à elle le traite de tous les noms avant de tourner les talons.

« A votre service, ma’am. »

Être un héros, c’est vraiment surcoté. Wade attend quelques minutes appuyé contre le tronc d’arbre que la douleur dans ses jambes passe tandis que son facteur auto-guérissant se charge de tout remettre en place. Avec un grommellement, il se remet sur pieds. C’est à cet instant qu’il aperçoit quelques mètres plus loin deux silhouettes parlant avec animation. Il tend l’oreille et la situation devient rapidement claire : personne A (mignon, l’air un peu nerdy, des cheveux légèrement ébouriffés, un fessier qui n’a rien à envier à celui de Spidey – ce qui est une prouesse – appelons-le Harry Potter) essaie poliment mais fermement de rembarrer personne B (pas mignon du tout, une tête qui demande à rencontrer des poings – appelons-le Chad). Chad ne semble pas avoir inclus « non » dans son vocabulaire et insiste de plus belle, se montrant de plus en plus envahissant. Lorsque Chad empoigne le bras de Harry Potter, Wade décide qu’il en a assez vu.

Il était une fois, il aurait transformé le harceleur en nachos sans se poser de questions. Mais il fait des efforts. Il essaie. Ce qui veut dire, pas de nachos. Il va devoir intervenir à l’amiable. Deux bonnes actions en une matinée ? Spidey serait fier. Il ne manquera pas de lui raconter. Avec un peu de chance, il aura un compliment, voire un sourire. On peut toujours rêver.

Wade rejoint les deux hommes et d’un air parfaitement naturel, comme s’il avait fait ça toute sa vie, il enroule un bras autour de la taille du plus mignon des deux. L’envie ne manque pas de donner une tape sur ces fesses rebondies, mais il se retient – ce serait hypocrite de s’en prendre à l’autre si lui-même n’est pas capable d’agir en gentleman. Consent is sexy, et tout le bordel.

« Hey, darling, désolé d’avoir mis du temps, malheureusement ils n’avaient pas le latté macchiato caramel que tu aimes tant. »

Suffisamment hipster ? Trop, pas assez ? Harry a une tête à boire des latté macchiatos caramel. Se pressant un peu plus contre le jeune homme, il adresse un grand sourire à l’autre – non pas qu’il soit très visible sous son masque, mais l’idée y est.

« Oh, tu as rencontré quelqu’un que tu connais, mon chou ? Tu nous présentes ? J’ai encore une petite demi-heure avant ma séance de kick-boxing. »

Il ne manque pas la façon dont le regard de l’autre passe de ses Desert Eagle aux katanas dans son dos. Le costume fait son petit effet également, ce n’est pas comme s’il cachait la stature de l’homme qui se trouvait dedans. Ou ses muscles. Il tend une main vers l’autre homme.

« Wade Wilson, c’est moi qui ai le plaisir de faire la bête à deux dos avec ce délicieux spécimen, enchanté. »

Le message devrait être à peu près clair. Plus qu’à espérer que Potter jouera sa part.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Sujet: Re: Part time lover › ft. Petey Pie
06.08.18 22:16

Part time lover
Peter
x Deadpool
Voila quelques semaines qu'il s'est retrouvé dans ce monde étrange, là où son double existe. Peter a dégoté un petit appartement pas trop cher ainsi qu'un job au Daily Bugle. Le même qu'il a dans son monde en fait. Quand on peut faire si facilement des photos de Spiderman, ça aide pour exercer dans sa passion : la photographie.

C'est vrai, Peter débute bien sa vie. Et déjà un petit jour de congé. Il en avait profité pour faire un petit tour dans le parc, pas très loin de chez lui. Prendre l'air de temps en temps, ça ne fait pas trop de mal, plutôt que de jouer l'homme araignée dans les rues … Dans les airs entre les immeubles. Malgré l'âge, certaines habitudes n'ont pas changé, comme son habituel bonnet sur la tête et ses lunettes sur le nez. Pas qu'il en ait besoin. Depuis qu'il a découvert ses facultés, ses problèmes de vue ont été réglées. Mais bon, il tient à sa tête de petit nerd, et puis c'est sexy dans un sens ! … Dans un sens …

Assit sur un banc, Peter observe les environs. Au moins, le quartier lui est familier. C'est étrange de se dire qu'il n'est pas dans son monde quand la plupart des lieux qu'il connaît restent indentiques. Au départ, il a été complètement dépaysé, mais n'a pas pu en vouloir à cette petite demoiselle, complètement déboussolée. Au final, elle était plus affolée que lui. Et puis … Deadpool a su trouver les bons mots pour détendre l'atmosphère. A travers son humour … plus particulier que le sien.

Une grimace. Pourquoi penser à Wade, alors qu'il est tranquillement à ne rien faire ? Bon, ce n'est pas comme s'il avait une vie sociale, mais tout de même. Seigneur. Le jeune homme se rend compte qu'il est la seule personne qui se rapproche d'un … ami. Presque ami. Un contact régulier. Oui, voilà. C'est très bien pour le désigner. D'ailleurs, il lui en fera part à leurs prochaines retrouvailles. Un sourire naquit sur son visage à cette idée.

De bonne humeur, Peter se lève avec l'intention de parcourir un peu le parc. Mais voilà qu'un petit zigoto apparaît devant lui. Un petit lourding qui tenait à lui tenir compagnie. Le plus dramatique, c'est qu'il ressemblait un peu à Flash. Si si, vous savez, le gars qui l'emmerdait quand il était au lycée. Et maintenant, il essaie de l'embrasser. Voila, c'est le moment de vomir. Ne plus faire le parallèle entre cet idiot et lui. Peter recule sa tête.

« Woooh, on se calme, aucune chance qu'on communique par échange de salive » Peter lève ses mains en signe de paix, mais l'autre idiot en profite pour lui saisir le bras.

Bon. Bah il va devoir sévir. Mais avant qu'il ne réplique, un bras se noue alors autour de sa taille. Quoi encore ? Lassé, Peter tourne la tête vers son nouvel assaillant … avant d'avoir un mouvement de recul. What the fuck?! Mais ce n'est pas [i]possible[/b] ! Il le suit ?! Il a l’instinct du stalkeur qui arrive à le sentir même en civil … Sans pour autant savoir que c'est lui. Seigneur ! Il est presque creepy ! Avec sa face de troll !

Peter plisse les yeux quand le « justicier » se fait passer pour son petit ami, avec des termes bien à lui. Il attend évidemment qu'il joue le jeu. Habituellement, amusé par la situation, il l'aurait fait sans problèmes. Mais là … Si par malchance un jour, Wade apprend sa double identité, il se fera un réel plaisir de lui rappeler cet événement ! Inutile de lui donner d'autres armes en mains.

A la place, il préfère jouer sur un autre panneau. Peter rit de bon cœur et frotte l'arrière de son crane avec un air gêné.

« Nooon. Pas du tout. En plus, il paraît que Deadpool est plutôt axé sur Spiderman. C'est ce que disent les rumeurs. Et je suis bien placé pour le savoir. Peter Parker, celui qui photographie Spidey. »

Il lui adresse un grand sourire.

« Mais pour avoir une photo de lui, il va falloir me convaincre. » clin d’œil.

Et bien quoi, il peut se permettre, aucun moyen qu'il fasse le rapprochement entre les deux. Spiderman ne lui dirait jamais ça oui, mais Peter, pourquoi pas ? Et pour une fois qu'il a l'occasion de taquiner 'Pool sans que ce soit le contraire … Occasion à ne pas louper !

Pour le coup, sosie de Flash est complètement oublié.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Sujet: Re: Part time lover › ft. Petey Pie
15.09.18 14:06

Et voilà. Ca lui apprendra à jouer les bons samaritains. Il lance un regard faussement blessé en direction de l’autre, l’air de dire « pas cool, mec ». C’est une chose de se faire jeter par quelqu’un à la vue de son visage déformé, mais avec le masque ? Non, vraiment pas cool. Peut-être que sa réputation le précède. Et à la réflexion, peut-être que Potter n’avait pas besoin de son aide. Il n’a pas l’air plus victimisé que ça. Et puis le gamin prononce le mot magique. Spiderman. Les yeux de Deadpool se mettent aussitôt à pétiller, et c’est douloureusement visible même avec la capote rouge qui lui sert de masque sur la tête. Oublié, le Chad. Il tapote des mains fébrilement, l’air soudain aussi excité qu’un gosse qu’on amène dans un magasin de bonbons et qui ne sait pas par où commencer. Peter Parker, oui, oui, il connaît. C’est presque comme s’il avait découpé des centaines de photos de Spidey pour en tapisser son mur. Presque.

Et il est en train de flirter ? Avec Wade Wilson, alias fucking Deadpool ? Il s’est peut-être plus abîmé le cerveau qu’il ne le pensait avec sa chute. Se mettant en travers du chemin entre Potter-Parker et Chad, il place ses mains sur les épaules du premier.

« Petey ! Je suis un fan. Il y a de quoi alimenter un spank bank album avec tes photos. Tu sais parfaitement capturer ce derrière rebondi, ces abdos contractés, ces muscles tendus sous le spandex... » Il se perd un moment dans ses pensées, et s’ensuit une absence rêveuse de plusieurs secondes, avant de reprendre comme si de rien n’était : « A la limite de la décence, vraiment. Tu t’es déjà demandé si Spidey portait des sous-vêtements sous le costume ? Parce que, laisse-moi te dire, cet entrejambe laisse peu de place à l’imagination. Enfin bref. Si j’avais une critique à faire… le Daily Bugle ? Vraiment ? C’est criminel d’utiliser des photos si flatteuses pour un tel tissu de conneries. Ce J. J. Jameson, si un jour je le croise, laisse-moi te dire, le balai qui est dans son fondement ne sera pas que métaphorique. »

Combien de merde faut-il avoir dans les yeux pour ne pas savoir apprécier le don du ciel qu’est ce cher Spidey ? Il affecte un air nonchalant en se détachant de l’autre pour continuer :

« Mais Webs et moi, c’est pas que des rumeurs, Petey Pie. Tu veux un scoop ? Écoute ça : on est des âmes sœurs. Ça t’en bouche un coin, hein ? Figure-toi qu’un groupe de sorcières m’avait kidnappé pour invoquer ma moitié. Elles pensaient faire apparaître la Reine des Morts Vivants. Shiklah. Mon ex – longue histoire. Et devine qui est apparu ? Je te le donne en mille : notre araignée préférée ! Si c’est pas une preuve ça ? Il est encore un peu dans le déni, cela dit, mais ça viendra, je peux être patient. »

Ha. Si seulement. Aucune chance pour qu’un jour Spidey veuille d’un cas comme lui, ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle le dégénéré régénérant. Il n’y a pas d’espoir comme quelqu’un comme lui, et c’est déjà beaucoup qu’il ne lui aie pas tourné le dos comme bon nombre d’autres (hey captain, celle-ci est pour toi). Alors lequel est dans le déni, déjà ? Sauf que non, malgré l’assurance de ces mots, Wade est parfaitement lucide. Fake it ‘til you make it, et caetera. L’amitié qu’il a avec Spidey (même si ce dernier nierait probablement qu’ils partagent même cela) est importante, et il n’a pas envie de tout ruiner comme il le fait habituellement. C’est bien assez de n’avoir pas su tenir sa promesse de ne plus tuer, même si c’était pour la bonne cause. Il le referait sans hésiter.

« Enfin, assez parlé de mes peines de cœur. Tu parlais de photos, je crois. Nomme ton prix, Peter Parker, je suis intéressé. Et je peux me montrer très convaincant. »

Il se penche en avant, traçant un doigt le long de la joue imberbe du jeune homme d’un air suggestif. Il semblerait que Chad soit parti entre temps, quelque part durant son monologue, non pas que Deadpool se soucie beaucoup d’avoir des spectateurs. Peut-être qu’il aurait pu lui apprendre l’une ou l’autre chose en matière de flirt, qui sait ?

« Alors ? Ne te précipite pas trop, je sais que je suis irrésistible, mais l’expérience Deadpool n’est pas faite pour tout le monde. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: Part time lover › ft. Petey Pie

Revenir en haut Aller en bas
 
Part time lover › ft. Petey Pie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We are Groot! :: RP-
Sauter vers: