Un nouveau départ [PV Tony]

Sujet: Un nouveau départ [PV Tony]   30.12.18 18:25
TIM 🦇 le placard du forum
Timothy Drake
Nombre de messages : 36
Avatar : Logan Lerman
DC/TC : Steve, Emma, Barry, Peter
Date d'inscription : 29/10/2018
A peine installé à New-York qu'il doit déjà aller à son entretien. Mais …. Il n'a même pas encore installé ses ordinateurs ainsi que tout ce qui va avec …. Oh ! Plus tard Timmy ! Le sens des priorités, tout ça ?! Il aura tout le temps de s'en occuper. Après tout, ce grand studio n'est rien que pour lui. Assez spacieux pour un stagiaire qui ne va passer que trois mois à New-York … On voit que ce n'est pas lui qui paye ! Tim lève les yeux au ciel, embarque au moins son mini-mini-ordi de poche -conçu par lui même, please- et enfourche sa moto pour se rendre à son nouveau travail. La moto de Red Robin est assez discrète. Ici, il y a telleeeement de Super Héros connus … Le bébé justicier de Gotham ? Inconnu au bataillon. Lui, il n'est pas Iron Man. Tony Stark. Président de l'entreprise où il va effectuer son stage. On peut tout simplement dire que Tony Stark est le Bruce Wayne de New York. Si ce n'est que lui, il ne cache pas son identité. Quant à Tim … Il y aurait beaucoup trop de conséquences si son identité était dévoilée. Il ne serait pas difficile de faire le lien avec Batman et le reste de la Batfamily.

Il fini par arriver pile à temps pour son entretien. La prochaine fois, il s'installera la veille ! … Enfin, c'est ce qui était initialement prévu avant de se faire coincer par Bart. Et croyez le, lui échapper est sans doute la tache la plus compliquer du monde.

Alors qu'il comptait se présenter à l'accueil, son regard est attiré par la technologie de Stark. Il abandonne alors son poste et sans aucun mal, l'adolescent passe la sécurité -ça des avantages d'être un super héros- et se rapproche de l'objet de son attention. Le plan du bâtiment. Tout excité, il touche l'une des touches. La pièce demandée se matérialise au dessus de lui, en petit logo. Un holograaaamme ! Tim se mord les lèvres, les yeux brillants alors qu'une voix s'élève, indiquant où se trouve la pièce et comment s'y rendre. Gloussant sur place, s'amusant comme un gamin, il déplace les différents éléments autour de lui, comme s'il faisait un puzzle, regroupant les parties qui vont ensembles, pour créer plusieurs étages. Pourquoi est-ce qu'il n'y a pas ça, dans la tour des Titans. Pourquoi?

Tim clique sur l'un des cubes qu'il agrandit … Une partie très particulière de la tour. Recherches et développemeeeeent !!!! Impossible d'attendre. Une fois l'endroit indiqué, il court pour s'y rendre. Une fois sur place, Tim reste planté devant toute cette technologie et les multiples projets qui s'étendent devant ses yeux. L'adolescent de Gotham plaque ses mains sur ses joues, les yeux émerveillés.

« Je suis jaloux. Extrêmement jaloux. »

Comme contrôlé par un esprit maléfique, Tim s'approche de la première chose qu'il a sous les yeux. Tous ces robots sont contrôlés par Iron Man c'est ça ? Mais ont-ils leur propres consciences ? Qu'est-ce qu'il se passerait s'il mettait une intelligence artificielle dans cette armure ? Serait-il capable même de transférer cette conscience dans un corps totalement crée ?

Il tapote la tête du robot couché sur la table devant lui.

« Il y a quelqu'un ? » Tim se penche un peu et soupire. « S'il ne s'agit là que d'une armure vide, où est l'intérêt ? » Il lui tapote encore le front du bout des doigts. « Mais je suis sûr qu'avec quelques formules, tu pourrais faire des choses cool, hein ? Si Stark contrôle ses robots à distance, il y a forcément des données qui les relies. Il suffit de récupérer ces données et changer les formules. » De sa main libre, il sort son petit ordi de poche et l'allume. « Et qui est un géniiie ? Deviiiiine. » Il sourit et émet un petit rire. « Je vais faire de toi le meilleur protecteur du Monde ! » affirme-t-il de sa voix fascinée. Et Tim, arrête de tapoter sa tête.

Il trouve en effet les données de l'androïde mais au moment de les télécharger, il se stoppe.

« Ah. » Non, il ne peut pas faire ça. Non pas parce qu'il n'en a pas la capacité, mais surtout parce qu'il porte le nom de Timothy Drake Wayne. Bien qu'il ait postulé sous le nom de Drake, son identité ne doit pas être inconnu de Stark. Il pourrait être accusé d'être ici pour voler la technologie de Stark Industries. Il ferme son ordi avec un soupire défaitiste.

« Peut-être une autre fois mon ami. Dommage, je pensais déjà avoir trouvé mon âme sœur. » Dernier petit tapotage de tête.


Un nouveau départ [PV Tony] 180312050048383873Un nouveau départ [PV Tony] 180312050048833587
Sujet: Re: Un nouveau départ [PV Tony]   12.01.19 19:34
CO-ADMIN ♛ You Know Who I Am
Anthony Stark
Nombre de messages : 225
Avatar : Robert Downey Jr.
DC/TC : Caitlin Snow / Yelena Belova
Le cœur et ses caprices : En couple avec une rousse au caractère exéc... exemplaire
Date d'inscription : 03/05/2018

Identité secrète
Vos Liens:
Votre Camp: Héros






Attablé à une table bien trop grande pour une seule personne et devant son premier - et sans doutes unique - repas de la journée, l'ingénieur s'accrochait à sa tasse de café comme si sa vie en dépendait. Ce qui n'était pas si éloigné de la vérité que ça car après une énième nuit blanche, il lui fallait bien une bonne dose de caféine (voir la cafetière toute entière) pour tenir le coup. Le premier café du matin, une petite pause bien méritée après une longue mais productive nuit dont l'héritier Stark profitait sans culpabilité aucune. Certes, il avait juré à Pepper de limiter ses nuits blanches mais cette fois-ci, l'homme osait croire que même cette dernière n'oserait lui faire le moindre reproche si elle était mise au courant de son nouveau projet. Un génie, playboy, philanthrope, milliardaire, c'est ainsi qu'il s'était qualifié devant Monsieur J'incarnais-l-Amérique-avec-un-justaucorps-bien-trop-serré-jusqu'à-me-faire-tomber-tout-seul-de-mon-piédestal-tricolore - ce genre de surnoms ayant le don de l'essouffler sans même qu'il ai ouvert la bouche - lors de ce qui pouvait être considérée comme leur première altercation.


Toujours est-il que Tony avait décidé de faire preuve de son total désintéressement pour l'aspect financier des choses en lançant Stark Industries dans une nouvelle direction aussi importante (si ce n'est plus) que l'énergie verte : le médical. Et à ses yeux, les prothèses constituaient un excellent point de départ : plus confortables, plus performantes, plus fiables et surtout nettement moins chères pour l'Américain moyen car ces choses coûtaient un rein ! Autant dire également que l'ingénieur n'en avait strictement et absolument rien à faire de s'attirer les foudres de tous ces grands groupes pharmaceutiques bien plus concentrés sur l'appât du gain qu'autre chose, seule la finalité comptait à ses yeux : rendre bien plus accessibles des dispositifs médicaux qui l'étaient bien trop peu.


Monsieur, vous devriez sans doutes laisser cela de côté, vous avez un rendez-vous dans moins d'une demi-heure.


De nouveau terré dans son atelier depuis quelques heures maintenant et concentré sur les multiples plans holographiques flottant devant lui, Tony eu bien besoin de quelques secondes de réflexion pour se rappeler le rendez-vous en lui-même et surtout, le but de ce dernier. Celui pour un futur stage au sein de Stark Industries, lui confirma Friday, toujours aussi serviable. Et bien que l'ingénieur soit tiraillé entre l'envie de rester à travailler sur son nouveau projet et celle de procéder lui-même à l'entretien pour le stage, ce dernier l'emporta. Car s'il avait l'air assez peu concerné par les affaires de sa propre société - ce qui était le cas, il se contentait juste d'avoir les idées - il y avait des choses qu'il préférait faire par lui-même. Et rencontrer les jeunes et brillants esprits désireux d'effectuer un stage chez SI était clairement de ces choses.


Mais son futur stagiaire semblait du genre très motivé car pas le biais de Friday même, l'ingénieur pu suivre la progression du jeune homme, du hall d'entrée même de la Tour à l'étage Recherche & Développement. Et comme l'homme n'avait qu'un seul étage à descendre pour être au bon étage, c'est au pas de course qu'il le fit, d'humeur bien trop joyeuse pour ne pas laisser libre court à l'idée venant de germer dans son esprit. Ça n'allait pas coller avec l'image sérieuse qu'il était sensé avoir - il doutait même que cette image puisse exister lorsqu'il s'agissait de lui - mais celle-ci l'amusait d'avance alors il s'en fichait.


Car étant donné qu'elles étaient dépassées depuis longtemps, certaines de ses armures étaient exposées à l'étage Recherche & Développement en guise de décorations, ce qui arrangeait pas mal l'ingénieur qui prit un malin plaisir à se cacher dans l'une d'elle, riant d'avance - quoique silencieusement - de sa blague. Et s'il imaginait avec précision la réaction qu'aurait Pepper si elle était présente, il savait qu'elle aurait fini par en rire.


Bientôt réduit au silence par l'arrivée du jeune homme dans le laboratoire, l'ingénieur écouta silencieusement ce dernier s'intéresser à l'armure - d'apparence éteinte mais en réalité en veille - dans laquelle il était allongé. Mais je suis sûr qu'avec quelques formules, tu pourrais faire des choses cool, hein ? Si Stark contrôle ses robots à distance, il y a forcément des données qui les relies. Il suffit de récupérer ces données et changer les formules. Quoi ? Ah non, personne ne changeait les formules de ces armures, elles étaient très bien telles qu'elles étaient ! Elles l'étaient déjà très bien car elles rendaient ces armures parfaitement inoffensives, l'ingénieur y avait veillé pour éviter un second Ultron. Et qui est un géniiie ? Deviiiiine. Si c'était vrai, Tony risquait fort d'apprécier ce gamin. Encore fallait-il que ce soit vrai, bien entendu. Je vais faire de toi le meilleur protecteur du Monde ! Comme si ce n'était pas déjà le cas !


« Peut-être une autre fois mon ami. Dommage, je pensais déjà avoir trouvé mon âme sœur. »


Au grand soulagement de l'ingénieur - qui n'avait pourtant pas trouvé utile de bouger de sa place - le jeune homme sembla abandonner ses projets de "piquer" SES données (quel toupet !), visiblement arrêté par... Quoi ? De la culpabilité ? Un sursaut de conscience ? Peu importait au final à l'ingénieur qui profita que le jeune homme se soit détourné, son attention attirée par le laboratoire même qui sais, pour se relever relativement en silence. Et piquer l'ordinateur de la main même du jeune homme, vivement intéressé par ce dernier.


Cet ordinateur à l'air pas mal, que pouvez-vous faire d'autre avec ?


Et si l'ingénieur était également déçu, c'était surtout de voir sa petite blague tombée à l'eau.

(c) SIAL ; icons sial




We create our own demons. Who said that ? What does have even mean ? Didn't matter.
(c) princessecapricieuse
Sujet: Re: Un nouveau départ [PV Tony]   30.01.19 14:23
TIM 🦇 le placard du forum
Timothy Drake
Nombre de messages : 36
Avatar : Logan Lerman
DC/TC : Steve, Emma, Barry, Peter
Date d'inscription : 29/10/2018

Alors qu'il est occupé à observer le laboratoire, la scène passe au ralentis sous son nez. Une main surgit de nulle part et Tim ouvre grand la bouche et les yeux, alors que son ordinateur lui est tout bonnement retiré des mains. Bébé !!!! Dans une réaction très exagérée, Tim regarde l'homme, ou plutôt l'armure lui prendre son du, en retenant brusquement son souffle. Le crime parfait bien d'être commit mais il reste sous le choc. Réalisant enfin qu'il est dépossédé de son bien, un gémissement plaintif des plus virils s'échappe de sa bouche. L'émotion change alors, le choc se transforme en pure offense. C'est un regard complètement scandalisé qu'il offre à …. Monsieur Stark ?

Oubliant momentanément son ordinateur, Tim prend conscience que son petit manège avec l'armure a été vu du gérant même de l’Entreprise. Le rouge lui monte aux joues. Mais la honte !!! Timmy, vraiment, tu commences bien !! MAIS AUSSI, Pourquoi M. Stark pique un somme dans son armure en plein milieu du laboratoire de recherches et développement ?? Tim est prit d'un mouvement de recul, et ultra gêné, bredouille des paroles incompréhensives.

« M-Monsieur Stark …. Mais …. » Il regarde alternativement l'armure et sa précédente place, où effectivement, il n'y avait plus personne. Il rougit encore, si si, c'est possible, puis secoue ses mains devant lui en signe de paix. « Je ne comptais pas vraiment changer les codifications de vos armures ... » précise-t-il immédiatement, un peu honteux.

Malgré tout, en parlant, il s'est un peu avancé, non pas pour faire connaissance avec Stark et se présenter, mais plutôt pour essayer de récupérer son ordinateur, avec toute la discrétion du monde. Mais sans doute que ce dernier le voit venir, parce qu'avec des gestes des plus naturels, son appareil se trouve toujours hors de portée.

D'accord … Il ne pourra pas le récupérer tant qu'il n'aura pas répondu à la question. De toute manière, vu les capacités du justicier, s'il analyse son ordi, il s'en rendra vite compte. Tim se mord alors les lèvres, et soupire, capitulant.

« Il permet de dévier les système de sécurité et entrer dans le disque dur des ordinateurs ou de prendre le contrôle des machines ... »

Sa phrase n'a été qu'un murmure, un peu précipité, comme si ainsi, il ne serait pas en mesure de l'entendre. Génial, il a foiré son entretien avant même qu'il ne commence. Vraiment. Génial. Qui va devoir retourner illico à Gotham ? Comment est-ce qu'il va dire à Bruce qu'il s'est fait prendre comme un bleu avec son mini ordi, qu'il a certes fabriqué lui même, mais qu'il utilise pour les patrouilles. Il y a également une partie de ses recherches sur le clonage qui sont stockés.

« Mais je n'avais pas de mauvaises intentions en venant ici. Juste que je n'aime m'en séparer. »

Enfin, dans tous les cas, même sans l'utiliser ici, ce n'est pas bien légal. Il essaie donc de prendre un air plus léger.

« D'accord ça peut paraître étrange. Mais avec un système de sécurité développé, si plus tard, je veux monter mon entreprise, j'aurais déjà les armes en mains …. pour vous faire concurrence. »

Timmy, Timmy, tu ne manques pas de toupet !


Un nouveau départ [PV Tony] 180312050048383873Un nouveau départ [PV Tony] 180312050048833587
Sujet: Re: Un nouveau départ [PV Tony]   20.02.19 18:00
CO-ADMIN ♛ You Know Who I Am
Anthony Stark
Nombre de messages : 225
Avatar : Robert Downey Jr.
DC/TC : Caitlin Snow / Yelena Belova
Le cœur et ses caprices : En couple avec une rousse au caractère exéc... exemplaire
Date d'inscription : 03/05/2018

Identité secrète
Vos Liens:
Votre Camp: Héros






C'est vrai quoi, pour une (énième) fois que Tony se chargeait lui-même des rendez-vous avec les stagiaires (bel et bien au pluriel, le jeune homme ici présent n'étant pas le seul à avoir la fabuleuse opportunité d'acquérir de l'expérience et développer son futur réseau professionnel durant son stage), pour une fois qu'il était d'excellente humeur et qu'il se laissait donc aller à faire UNE blague, voilà qu'on lui gâchait son plaisir. On ne l'y reprendrait plus tiens ! C'est donc dans l'examen du mini ordinateur que Tony fit passer sa déconvenue, non sans s'extraire de son armure et sans rien laisser paraître de sa satisfaction à plonger le jeune homme en face de lui dans de grands embarras.


« M-Monsieur Stark …. Mais …. Je ne comptais pas vraiment changer les codifications de vos armures ... »


Pour être tout à fait franc, Tony se retenait avec peine de ricaner ouvertement devant le début de tentative confusément bafouillée par son (ex ?) futur stagiaire. Et l'ingénieur espérait bien que ce dernier n'ai pas eu l'intention d'apporter la moindre modification à ses chères armures ! Car tout comme feu J.A.R.V.I.S, Friday, Toi et Dum-E, chacune de ses armures était comme un enfant auquel il refusait que l'on touche aux risques de subir les pires retrouvailles. Encore que dans le cas de ce stagiaire-qui-ne-le-serait-bientôt-plus, c'était à coups de pied aux fesses que Tony allait personnellement l'escorter hors de sa Tour bien-aimée si ce dernier ne lui donnait pas une explication PLAUSIBLE à un pareil manque de politesse.


Et comme l'explication se faisait attendre, l'ingénieur continua donc à trifouiller l'ordinateur dans tous les sens, tout en le gardant hors de portée de son jeune interlocuteur qui tentait de le lui reprendre. Ce qui, pour une personne courte sur pattes comme Tony, en relevait presque du comique mais il ne comptait pas rendre l'ordinateur à son propriétaire avant d'avoir quelques explications. Et avant d'avoir une crampe si possible...

- C'est très intéressant tout ça, marmotta l'ingénieur. Ce gosse est pas idiot...


Il était bien forcé de le constater en se retrouvant face à des fichiers protégés par mots de passe. Simple précaution ou paranoïa galopante ? Sans doutes un mélange des deux, Tony était suffisamment coutumier de cette méthode pour le comprendre, la seule perspective de voir ses créations bien-aimées volées ou employées contre lui étant amplement suffisante pour l'angoisser. Il permet de dévier les système de sécurité et entrer dans le disque dur des ordinateurs ou de prendre le contrôle des machines ... Tony haussa un sourcil en cessant de tripoter l'ordinateur, accordant enfin un regard plein de jugement au jeune homme qui semblait sur le point de se liquéfier sur place. Dévier les système de sécurité et prendre le contrôle des machines, rien que ça ! Il ne voulait pas un million de dollars et un Mars aussi ? A ce stade, Tony n'était plus à ça prêt. Mais je n'avais pas de mauvaises intentions en venant ici. L'ingénieur ne se priva absolument pas d'en douter : en général, lorsque l'on était pas doté de mauvaises intentions, on n'essayait pas de pirater les créations d'autrui !


- Je doute fort que vous puissiez arriver à quoi que ce soit sans votre précieux ordinateur mais il est généralement admis que l'espionnage industriel n'est pas la meilleure façon de procéder, autant pour un stage que pour monter sa propre entreprise, déclara l'Avenger en désignant la sortie au jeune homme. Et estimez-vous heureux de ne pas être escorté jusqu'à la sortie à coups de répulseur dans l'arrière-train.


Sans doutes Tony faisait-il preuve d'une trop grande gentillesse en ne faisant que priver le jeune homme de son ordinateur puis en le congédiant mais il avait des choses bien plus importantes à faire que de prévenir les autorités compétentes (d'autant qu'il pouvait très bien s'en charger de lui-même), merci bien.

(c) SIAL ; icons sial




We create our own demons. Who said that ? What does have even mean ? Didn't matter.
(c) princessecapricieuse
Sujet: Re: Un nouveau départ [PV Tony]   15.03.19 18:30
TIM 🦇 le placard du forum
Timothy Drake
Nombre de messages : 36
Avatar : Logan Lerman
DC/TC : Steve, Emma, Barry, Peter
Date d'inscription : 29/10/2018

« Ce n'est pas ce que vous croyez ... » essaie de nouveau de se justifier Tim devant le regards et les paroles plein de jugement de Stark. A raison, pour le coup, il faut bien l'avouer. Mais aucune autre excuses ne vient sortir de la bouche de l'adolescent, qui se retrouve piégé. Il ne peut décidément pas lui dire que ses passions en dehors de la robotisation, c'est de porter un masque et un costume la nuit pour faire régner la justice. Que cet ordinateur est son instrument de travail et qu'il est idiot au point de le garder sur lui. Mais une grande partie de ses recherches de clonages sont à l'intérieur et d'une certaine manière, ça lui permet de rester proche de Conner.

Et puis … On n'est jamais à l'abri d'une urgence, il lui faut avoir son matériel sur lui. D'où l'ordinateur miniature, mais aussi sa ceinture comportant ces gadgets. On est Robin ou on ne l'est pas.

Rien qu'il ne puisse révéler à Stark en tout cas. Il reste donc impuissant face à son ordinateur confisqué et la main qui lui montre gentiment l'extérieur. Il se mord les lèvres et secoue la tête. Gardant son sang froid et se forçant à ne pas céder à la panique, il part sans un mot, quittant l'entreprise Stark.

Durant tout le chemin du retour, il garde cet étrange calme, jusqu'à poser sa veste sur son canapé, s'essayant avant de chopper son ordinateur portable. Toujours sans réaction, il se met sur un jeu vidéo, où il y passe quelques genres, vidant son esprit. Je doute fort que vous puissiez arriver à quoi que ce soit sans votre ordinateur. Bon d'accord, peut-être que son esprit n'est pas totalement vidé. Peut-être qu'il cogite, restant braqué sur cette phrase remplit de vérité. Ca fait mal, mais c'est juste.

Le soir arrive bien vite et une nouvelle fois, Tim raccroche au nez de Bart, qui veut sans doute lui demander comment son premier jour de stage c'est passé. Il n'a pas envie d'en parler. Je doute fort que vous puissiez arriver à quoi que ce soit sans votre ordinateur. Non, il n'a vraiment pas envie d'en parler. Et surtout pas y penser. Bruce n'a pas appelé. Pas très étonnant et tant mieux. Et le pense tranquillement à son stage et respecte son envie de recul. Tim se doute que le fossé va encore plus se creuser entre eux. Hors de question de retourner à Gotham et de dire à Bruce qu'il a tout raté. Il lui faut trouver un autre stage. Tim soupire. Trouver une autre entreprise ne va pas être compliqué avec son dossier. Ce n'est pas aussi prestigieux qu'il attendait mais … Mais soyons honnête, il a beau essayé de se relever, ça fait maintenant un an qu'il ne se voit aucun avenir.

Tim attrape le masque costume de Red Robin. Est-ce qu'ici ne serait pas un moyen de repartir à zéro ? Abandonner le costume, abandonner son identité. Faire simplement une petite vie tranquille, dans un petit bureau en informatique. Il garde les yeux figés sur son costume. Rouge et noir. Les couleurs de son défunt ami. Non … Ses mains se crispent sur le tissus. Il n'a pas le droit. Il ne peut pas l'abandonner. Tim se laisse tomber en arrière sur le canapé, fermant les yeux, inspirant un bon coup. Il passe ses mains sur son visage. Il se sent tellement épuisé. Depuis si longtemps.

***

De base, il ne voulait pas patrouiller dans les rues de New York, pour ne pas attirer l'attention. Red Robin qui apparaît à NY en même temps que le fils adoptif du milliardaire quitte Gotham. Un peu trop obvious à son goût. Pourtant, il a fini par prendre son costume et combattre la nuit. Comme s'il avait des choses à prouver. Mais … Il est bien déconcentrer. A chaque combat, une phrase lui revient en mémoire. Je doute fort que vous puissiez arriver à quoi que ce soit sans votre ordinateur. Une semaine est passée depuis qu'il a quitté le bureau de Stark et depuis, chaque nuit, il accumule les erreurs. Les malfrats finissent sous les barreaux oui, mais à quel prix ? Red Robin s'adosse au mur, la main sur ses côtes douloureuses et certainement brisées. Il rit, amer. Oh ça va, il y a pire comme souffrance. Lui, il est encore en vie. Il n'est pas un héros. Il n'est pas Conner.

Tim pose sa main sur sa mâchoire en sang. Ok, cette fois-ci, il s'est bien fait tabasser. Mais ses adversaires aussi, ligotés dans un coin. Ne pas penser à Superboy en plein combat et encore moins à la culpabilité, sinon les choses peuvent vite être dramatiques. Le jeune justicier se relève tant mieux que mal en grimaçant. Il est temps de rentrer.

***

« Mais quel boulet. »

Quelques jours sont encore passés, alors que cette nuit là, Red Robin s'infiltre dans la tour Stark. Il a coupé les caméras de sécurité à l'aide de son matériel informatique. Mais il se doute que les secondes sont comptées avant qu'il ne soit remarqué. Plus que ça, à l'instant même où il met les pieds dans les couloirs, il sait que c'est trop tard. Les moyens de Stark sont beaucoup plus développés que ce qu'il peut avoir sous la main. Mais n'est-ce pas justement pour récupérer son ordi miniature qu'il est ici ?

En plus de ses patrouilles, c'est surtout pour ses travaux de clonage. Il ne peut pas perdre d'avantage de temps. Malgré les échecs qui le mettent plus bas que terre, il refuse d'abandonner. Il ne va pas laisser Conner. Donc l'objectif c'est de récupérer son ordi et de repartir immédiatement. Il n'a aucune raison de s'attarder et s'il peut être assez rapide pour agir avant que Stark ne l'atteigne ….. …. Non, Tim, même toi, tu n'y crois pas.

« Mais quel boulet ! » peste-t-il de nouveau, dans le bureau du maître des lieux. Epuisé, il a du mal à rester ouvert et son corps lui fait mal. Sa vue se brouille mais il continue de chercher, finissant par retrouver son du. C'est avec soulagement qu'il serre son ordinateur contre lui. Je doute fort que vous puissiez arriver à quoi que ce soit sans votre ordinateur …. Pour être honnête … Même l'avoir entre les mains ne suffit pas à terminer ce qu'il entreprend. Sinon Conner serait déjà là.

Le soulagement ne dure pas bien longtemps … La culpabilité, la tristesse … le doute. Figé, il fini par éloigner un peu son ordinateur sur le bureau et recule d'un pas. Ses blessures physiques et morales eurent raison de lui, l'adolescent tourne de l'oeil avant de s'effondrer sur le sol, sans connaissance.


Un nouveau départ [PV Tony] 180312050048383873Un nouveau départ [PV Tony] 180312050048833587
Sujet: Re: Un nouveau départ [PV Tony]   30.04.19 22:02
CO-ADMIN ♛ You Know Who I Am
Anthony Stark
Nombre de messages : 225
Avatar : Robert Downey Jr.
DC/TC : Caitlin Snow / Yelena Belova
Le cœur et ses caprices : En couple avec une rousse au caractère exéc... exemplaire
Date d'inscription : 03/05/2018

Identité secrète
Vos Liens:
Votre Camp: Héros






Tony se sentait-il coupable, ne serait-ce qu'un minimum, d'avoir privé un ex-potentiel stagiaire de son outil de travail ? Ou, comme il s'en était vite rendu compte, d'espionnage ? Pas le moins du monde. Non, l'ingénieur avait bien d'autres choses en tête pour s'en préoccuper plus que nécessaire, des projets bien plus intéressants à mettre en oeuvre pour s'apitoyer bien longtemps sur le sort d'un individu qui, aussi jeune soit-il, n'aurait pas eu le moindre scrupule à le voler s'il lui en avait laissé l'occasion. Ou son ordinateur. Un ordinateur présentement... quelque part. L'avait-il abandonné dans un coin de son laboratoire en voyant qu'il n'arrivait à rien ou laissé dans un tiroir de son bureau ? Maintenant qu'il y repensait, l'ingénieur s'avérait bien incapable de le dire.


- Monsieur ? N'oubliez pas que vous avez la visite de l'hôpital pour enfants Morgan Stanley cet après-midi, lui rappela sa chère et précieuse Friday. S'il se rappelait bien, Pepper lui avait également demandé d'assister à un conseil d'administration auquel elle-même ne pouvait pas assister mais entre cette corvée et une visite auprès d'enfants malades, l'Avenger ne trouvait pas vraiment à hésiter sur le programme de son après-midi. J'imagine qu'une excuse impliquant un important dégât des eaux à l'étage de la salle de conférence saura parfaitement convenir pour repousser le conseil.


- Parfait, fais donc cela, accepta l'ingénieur, totalement pour ce prétexte, avant de quitter son cher atelier. Direction, l'hôpital. Et s'il n'en était pas à sa première visite - que ce soit dans cet hôpital ou un autre - Tony ne comptait aucunement s'arrêter de sitôt : visiter des enfants malades, leur permettre d'oublier, ne serait-ce que pour quelques heures, leur quotidien... Comment pouvait-il seulement songer à s'en priver ? Mais le désavantage des bons moments, même si ces derniers duraient des heures, était qu'ils devaient inévitablement prendre fin. Rien n'est éternel, pourrait dire une célèbre espionne. C'est donc sur une promesse de refaire ce genre de visite faite aux enfants et en laissant un chèque plus que conséquent destiné à couvrir les frais d'autant d'opérations que possibles - ne serait-ce que pour éviter à plusieurs familles d'avoir à s'inquiéter de tout le côté financier - que Tony quitta l'hôpital en début de soirée, pleinement satisfait de son après-midi et de la soirée qui s'annonçait.


Il n'aurait pas dit non à une soirée Nexflix and chill avec Pepper mais celle-ci étant en voyage d'affaires, sa soirée allait se résumer en Netflix et améliorations d'armures et équipements. Non pas qu'il ai une équipe pour les porter mais il préférait prendre de l'avance. Une précaution comme une autre...


- Friday, lance-moi le dernier épisode de Game Of Thrones s'il te plaît, demanda l'ingénieur. S'il y avait bien une chose - ou l'une d'elles - qu'il était bien incapable de faire, c'était travailler en silence. Donc quitte à le faire, autant le faire devant une très bonne série télévisée. Quand bien même cette épisode risquait de l'envoyer tout droit en dépression si l'un de ses personnages favoris perdait la vie ! Car mine de rien, il y en avait un certain nombre et c'est non sans une certaine appréhension que l'ingénieur regarda son épisode, finalement bien plus concentré sur ce dernier que sur l'équipement étalé sur la table, une nouvelle armure tactique pour Legolas, plus solide et plus protectrice que la dernière dont il se rappelait.


- Monsieur ? Le dernier potentiel stagiaire que vous avez éconduit la semaine dernière vient tout juste de s'introduire dans votre bureau...


Que... PARDON ??!!! Coupé court dans sa joie de voir Arya Badass Stark réduire le Night King en copeaux de glace, Tony s'avéra très vite offensé par pareille nouvelle : alors certes, il admettait volontiers que sa Tour soit bourrée de technologies toutes plus passionnantes les unes que les autres mais l'ingénieur apprécierait fortement que l'on cesse de s'y introduire en pleine nuit pour lui piquer des trucs ! Surtout lorsque les intrus s'avéraient être des adolescents pourtant sensés être dans leur lit une fois la nuit tombée ! Était-ce pour ce fichu ordinateur ? Ça devait être pour ce fichu ordinateur ! Mais où l'avait-il fichu déjà ?


- Dans le second tiroir de votre bureau, et le jeune intrus vient tout juste de sombrer dans l'inconscience sur votre tapis.


- Merveilleux, vraiment merveilleux..., laissa échapper l'ingénieur en laissant l'armure en plan. A force de voir des gamins s'échouer dans sa Tour - et dans son bureau, à croire qu'ils avaient tous un truc avec - il allait véritablement finir par transformer un étage en auberge de jeunesse ou il-ne-savait-quoi. Même si pour le moment, le gosse risquait plus d'avoir besoin de soins médicaux. Et après un court examen dans la baie médicale, le bilan tomba : quelques hématomes et plusieurs côtes fêlées. Ce qui restait plus douloureux qu'une véritable menace pour la vie du gosse, ce qui rassura tout de même l'ingénieur, même si ce dernier était à deux doigts de croire que l'ensemble des héros encore mineurs de cette ville s'étaient mis d'accord pour faire exploser sa tension artérielle. Alors que bon dieu, s'ils voulaient quelque chose, ça n'allait tout de même pas les tuer de lui demander !


- Vous savez, demander rendez-vous s'avère nettement moins douloureux que de passer par la fenêtre, indiqua l'Avenger, dès que le gosse manifesta les premiers signes de réveil.

(c) SIAL ; icons sial




We create our own demons. Who said that ? What does have even mean ? Didn't matter.
(c) princessecapricieuse
Sujet: Re: Un nouveau départ [PV Tony]   01.05.19 11:06
TIM 🦇 le placard du forum
Timothy Drake
Nombre de messages : 36
Avatar : Logan Lerman
DC/TC : Steve, Emma, Barry, Peter
Date d'inscription : 29/10/2018
Quand Tim ouvre les yeux avec difficulté, encore bien fatigué, son esprit est tout de même assez présent pour noter qu’il n’est pas dans son propre lit. Mais dans une chambre inconnue avec un espace médical. La voix de Stark l’aide à se rappeler des derniers évènements. Il s’est effectivement infiltré du responsable de la société. Le jeune justicier retire le masque à oxygène sur lui et se force à respirer calmement. Tout va bien. Si son corps est encore douloureux, il le sent plutôt lourd et fatigué. Il tourne la tête, posant son regard sur sa cape, détachée de son dos et posée sur une chaise, dans un coin. Décidément, il accumule les gaffes. Maintenant c’est son identité de super héros qui est découverte. Il secoue la tête.

“.... Je suppose que j’avais trop honte pour vous affronter.” Et pour affronter la vérité. Il reporte son attention sur le plafond. Un léger soupire franchit les lèvres de Tim. La solitude commence à réellement le peser et semble même devenir chaque jour de plus en plus forte. Depuis la disparition de Conner. Depuis qu’il se bat mais qu’il est sans cesse placé face à ses échecs.

“Vous savez … Je sais que ce n’est pas l’impression que je donnais, mais je ne vous aurais pas volé.” Il est vrai que Tim est d’une curiosité maladive, mais même lui sait quand s’arrêter. Parfois avec un peu de retard, il l’admet. Mais il n’est pas stupide au point de piquer la science de Stark.

“J’étais curieux de savoir comment fonctionne votre système de robotisation et je me suis laissé emporter.”

Peut-être parce qu’au final, c’est toute sa vie. Tim travaille sans cesse avec acharnement, se dépassant chaque jour, sans pour autant parvenir à ses fins. Il n’a pas encore pu sauver Conner. Il avoue volontiers qu’il avait espoir que les travaux de Stark lui apporte quelques réponses, qu’il arrive ainsi à voir ses propres erreurs et modifier son propre système. Leurs travaux sont complètement différents mais avec des points commun essentiel.

Tim se redresse dans son lit avec une grimace de douleur. Pendant quelques jours, il faudra éviter de forcer.

“Vous aviez tort. Lorsque vous avez dit que je ne suis rien sans mon ordinateur. La vérité c’est que même avec un ordinateur entre les mains, ce n’est pas toujours suffisant. Ce sentiment d’impuissance …. Je déteste ça. Et la culpabilité qui va avec, également.”

Son regard se voile, perdu dans ses lointains souvenirs, pourtant encore si frais.

“Vous êtes Ironman. Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de ne pas parvenir à sauver quelqu’un ?” Sa question n’a pas de sens, ou plutôt, il connaît la réponse. Batman est aussi un grand héro. Ou un anti-héros. Et lui aussi, il n’a pas pu sauver tout le monde. Il n’a pas pu sauver Jason. Mais Red Hood est bien présent maintenant. Pourquoi est-ce que lui, il n’arrive pas à ramener Conner ? Il lui doit bien ça.

“Qu’est-ce qu’il reste à faire ?” Rien. Sa main se saisie de la cape non loin de lui. Noir. Il aborde les couloirs rouges et noirs en hommage à Superboy. Non. Abandonner n’est pas une option. Son regard qui semblait au bord des larmes … Sa détresse se transforme en détermination comme toujours. Il est hors de question d’abandonner Conner.

“J’ai besoin de mon ordinateur Monsieur Stark.”

Il secoue la tête. Tim voudrait effacer tout ce qu’il s’est passé ces derniers jours. Recommencer à zéro. Et peut-être même effacer cette dernière année, mais ça ce n’est pas en son pouvoir. Lui, tout ce qu’il peut faire …

“Pouvez-vous me laisser une chance ? Recommencer au début ?” Il lui tend alors la main. “Je suis Timothy Drake Wayne. Si j’ai postulé avec seulement mon nom d’origine, c’était pour que vous m'engagiez pour mon CV, pour mes capacités, et non pas parce que je suis le fils adoptif de Bruce Wayne.”

Tim sait qu’en avouant ceci, il met fortement en danger son identité et celle de Bruce par la même occasion. Il est en costume devant lui et avec ces informations supplémentaires, il n’est pas bien compliqué de faire le rapprochement avec Batman. Le chevalier noir de Gotham.

Le jeune justifier reste focaliser sur son stage, sur son ordinateur, sur Conner, mais pas une fois il n’évoque ses blessures, les raisons de son état ou ce qui pourrait y être lié. Se lamenter serait une perte de temps. Ca fait longtemps qu’il estime que sa propre santé passe au second plan. Ca fait parti du risque du métier. Conner est sa priorité absolue. Et puis … Il n’a plus vraiment d’obligation maintenant. Il a déjà quitté les Titans. Cassie le bafferait si elle le voyait ainsi. Toujours à se battre pour Superboy en se négligeant lui-même.

“Lorsque je vous avais dis que mon ordinateur permettait de hacker les système de sécurité et bien d’autres choses … C’est par nécessité quand je porte ce masque. Je ne suis pas un malfrat. Moi aussi, je protège les innocents.” Ce serait sans doute plus crédible s’il n’était pas dans un tel état, mais comme dit, il ne semble pas s’en soucier et même pas le remarquer. Et d’ailleurs, c’est bon, il est déjà debout. Tu prends la confiance Timmy ! Allez c’est bon, il est prêt pour un footing !



Un nouveau départ [PV Tony] 180312050048383873Un nouveau départ [PV Tony] 180312050048833587
Sujet: Re: Un nouveau départ [PV Tony]   
Contenu sponsorisé

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum